A 35 ans, après 15 ans de dur labeur en comités de direction, j’étais en plein questionnement professionnel et personnel lorsque j’ai lu une phrase de Henri James qui disait ceci : « Il est temps de vivre la vie que tu t’étais imaginée ». J’avais un rêve à l’époque : celui de devenir indépendante et de retrouver le plaisir de travailler au sein des organisations et avec les personnes que j’accompagnerais en tant que coach. Et je me défiais d’y arriver pour mes 40 ans !

A 40 ans, mon objectif était atteint : j’ai suivi une formations en sophrologie et en thérapie brève, puis j’ai réussi mon master en business coaching et enfin, je suis devenue accompagnatrice du changement, experte en management et généraliste en ressources humaines.

Mais bien sûr, depuis lors, je n’ai eu de cesse que de me développer encore et encore pour accomplir ma mission de vie. Le monde a évolué, le management des organisations a changé, et moi aussi j’ai grandi grâce à toutes ces expériences partagées avec les équipes et les dirigeants que j’ai accompagnés depuis tout ce temps. Et tous les défis que je me suis lancé, je les ai réussi 🙂

Alors à 45 ans, c’est Antoine de Saint Exupéry qui m’inspire avec cette phrase : « Si tu veux construire un bateau, ne commence pas par rassembler du bois, couper des branches et distribuer du travail, mais réveille, au sein des hommes, le désir de la mer grande et belle ».

Faire partie de « Collective Yourself » m’a donné accès à de puissants apprentissages et m’a permis de trouver ma place au sein d’un collectif tout en restant en lien avec mes valeurs. Et à présent, les outils de l’intelligence collective et de l’agilité me permettent de participer à la transition sociétale en pleine conscience et en pleine confiance.

Alors, dites-moi, vous avez une petite idée de mon prochain défi pour mes 50 ans ?